Les pires coup business

Vivez sereinement avec une assurance décès !

assurance deces avis

Le concept peut s’avérer être assez atypique, voire contradictoire vu qu’il est question de vivre sereinement avec une assurance décès. Ce n’est pas un jeu de mot mais une véritable réalité. En effet, beaucoup de gens se font des soucis au sujet de leurs morts. Il n’est pas ici matière à parler des questionnements personnels que nous pouvons avoir sur notre mort. Il est plus question du réflexe humain de s’occuper des gens à qui l’on tient. C’est bien là le but d’une assurance décès : c’est de ne plus se faire de souci durant notre vie car au moment de notre mort, nos proches seront à l’abri du besoin par le biais d’une indemnité d’assurance.

Plus de précisions sur l’assurance décès

Il s’agit d’un système qui permet à une personne de cotiser durant sa vie afin de garantir un fond à une ou des personnes appelées « bénéficiaires » lorsque sa mort survient. En tant qu’assurance, le fonctionnement est le même : des primes doivent être versées à chaque échéance prévue par le contrat, généralement de manière annuel. Le contrat ne se réalise en faveur desdits bénéficiaires que lorsque le décès se situe dans la période d’exécution. Au-delà, les primes ne sont pas remboursables, sauf dispositions contraires des clauses contractuelles. Visiter le site www.assurance-deces.org pour plus d’informations.

Assurance décès : pour une vie sereine

La prime à payer c’est en fait, le prix de la tranquillité d’esprit de ceux qui veulent laisser quelque chose à son entourage intime. En effet, il est statistiquement prouvé que lorsqu’une personne active décède, le reste de sa famille a des difficultés à subvenir à leurs besoins dû à un gap dans la rentrée d’argent. La situation est beaucoup plus accentuée si le nombre des enfants non encore actifs est supérieur à deux ou si le conjoint survivant n’a pas un emploi stable.

Chaque spécificité du contrat contribue à sa manière à votre quiétude. Par exemple, les contrats dits « temporaire décès » ont la particularité de prendre effet directement le jour suivant la signature du contrat. Ceux qui ont des clauses d’invalidité permettront aux bénéficiaires de recevoir le paiement de l’indemnité même en cas de non décès mais d’une incapacité totale à la production.

Toutefois, des conditions sont à respectées. Outre les termes du contrat stricto sensu, veuillez ne pas attendre des situations critiques avant la souscription. En effet, si vous signez le contrat en présentant déjà une maladie dangereuse ou des conditions de vie trop risquées, le montant de la prime pourrait être exorbitant ou la compagnie pourrait refuser de conclure le contrat. Par contre, si la maladie survient en cours de route, cela fera déjà partie des risques à prendre en considération.

En plus, le montant de la prime d’assurance ne devrait pas trop perturber vos habitudes financières si la conclusion intervient suffisamment tôt : 100 euros sur 12 mois, c’est vraiment faisable.

Les effets de l’assurance après votre décès

Pour avoir une réelle sérénité, il vous faudra également savoir à quoi vos proches doivent s’attendre. La première chose est de ne pas garder le contrat secret dans la mesure du possible. Il est conseillé de tenir informé le bénéficiaire pour qu’il puisse aisément adopter la bonne démarche.

Ensuite, durant votre vivant, il est important que vous soyez précis sur les conditions de bénéfice et d’usage des fonds. Un contrat d’assurance décès n’offre pas autant de flexibilité qu’un testament. Mais vous pourrez quand même choisir le mode de versement de l’indemnisation. Celle-ci pourra être versée petit à petit, à échelonnement fixe, être constituée en rente viagère, ou être donnée une bonne fois pour toute sous forme de capital.

Une deuxième précaution, toujours ayant trait au contrat est à prendre. Il s’agit de chacune des clauses. Les compagnies d’assurance sont des sociétés commerciales qui rechercheront naturellement le profit. Les sites comme le nôtre ou l’expertise des conseillers sont utiles pour éviter de tomber dans certains pièges. Par exemple, en cas d’assurance décès par accident, le seul risque couvert sera celui de l’accident survenant à l’extérieur, excluant les cas de maladies internes.

L’assurance décès est celle qui affiche le meilleur rapport prix/ temps et efficacité dans la famille des assurances poursuivant le même objectif. C’est un contrat aléatoire, mais qui vaut la peine d’être conclu pour que nos proches puissent continuer leurs vies paisiblement.

Charles

View more posts from this author